samedi 22 novembre 2014

Tu reprendras une tranche d'inspiration ?

En ce moment j'adore traîner sur tumblr. J'avais complétement délaissé ce site pendant plusieurs mois, décidant que tout était cliché dessus et que rien ne m'inspirait réellement (ce qui était un peu le comble d'un site dédié à inspirer le monde entier)...

Et puis, comme toute blogueuse qui se respecte j'ai changé d'avis, et depuis quelques semaines j'adore y aller quotidiennement.

Je ne sais pas trop ce qui s'est passé, mais il y a 875555 fois plus d'images inspirantes dans mon fil d'actualité...
  
Et ça c'est drôlement chouette. D'autant plus que j'ai découvert une super utilisation du site : au lieu de rebloguer les images directement, je les mets dans ma "File d'attente", comme ça des images se publient aléatoirement pendant la journée.

Et du coup, à chaque fois que je me rends sur mon super tumblr, il y a des nouvelles photos. Dont je ne me souviendrais absolument pas évidemment, parce que ma mémoire visuelle est déplorable...

Comme ça j'ai l'impression d'avoir créé mon propre site inspirant à chaque instant, et ça c'est trop cool !
 
Je pense qu'il est maintenant grand temps de vous expliquer la philosophie derrière ce titre débile (et un titre débile de plus, un !), parce que oui, philosophie (graaande philosophie) il y a.

J'ai changé de design "tumblrien" il y a quelques... minutes, et en parcourant un peu les pages je me suis rendue compte que des captures d'écran fabriqueraient des moodboards type "BE INSPIRED".

J'ai donc essayé, et en regardant mes photos je me suis aperçue qu'on aurait dit des tranches de mon tumblr.

Moulte gigotage de cerveau plus tard, j'en suis venue à la conclusion suivante : les tranches d'inspiration, c'est FORMIDABLE.

Non sérieusement, je ne pense pas avoir à convaincre qui que ce soit que les images inspirantes c'est chouette, parce que ce serait quand même sérieusement idiot.

Et que ça, c'est pas mon job. (quoique ça m'aurait peut être plu, mais je divague)

Mais en tout cas j'ai ressenti le fort besoin de l'annoncer à tout le monde, en criant BIEN FORT.

Parce que ÇA, c'est mon rôle d'apprentie blogueuse.

bisou hypnotique xx

jeudi 20 novembre 2014

15 excuses de blogueuses

Hey !

(et un article "en liste" de plus ! on ne m'arrête plus)

L'autre jour au lycée, les yeux tout pleins de larmes et la voix tremblante (ahahahahah, pardon je crois que j'ai un légère tendance à l'exagération) une amie m'a demandé :

"Mais Dune... (sanglot) pourquoi est-ce que tu postes presque plus ? Que t'arrive t-il ?" ("ton blog est si formidable ! duuune (sanglot))

Et elle fut rejointe par une multitude de plainte venant de tous les sens, tout le monde criait son amour pour moi (parce que tout le monde et fan de moi au lycée, évidemment)

Bon j'exagère carrément, mais on m'a réellement demandé où j'étais passée (en face de toi, débilette) et je me suis dit que j'allais regrouper aujourd'hui toutes les excuses probables.

En général, Je ne blogue pas parce que...

1) J'ai pas envie

Et oui. C'est la réponse la moins drôle, et la moins fréquente aussi (heureusement !) Pas envie de se poser devant son ordinateur, pas envie d'écrire 1400 idioties comme on fait d'habitude, pas envie tout simplement.

Quand ça m'arrive, je ne me force pas (de toute façon je n'y arrive pas, héhé), si j'ai des articles programmés, vous ne vous rendrez compte de rien -OH LA DUPERIE- et sinon tant pis, de toute façon les articles "forcés" sont souvent nullissimes et je sais que la motivation reviendra toujours (ça fait bien 2 ans que ça dure)

2) Mon chat est assis sur mon clavier

Et ça c'est vachement problématique. Ça fait seulement 1 mois et demi que Chaton Chat Ier (aussi connue sous le nom de Eames mais ça tout le monde s'en fout) (n'est-ce pas) habite à la maison, mais décidément masser les touches du clavier avec ses petites pattes fait partie de ses occupations préférées.

Et elle est tellement mignonne quand elle fait ça, que face à ce spectacle je fond et je la laisse tranquille. Le blog attendra.

3)  J'ai pas le temps

Et ça c'est vraiment pas très objectif. J'ai vraiment VRAIMENT beaucoup trop de travail à mon goût (surtout que, quand vos devoirs sont de travailler un certain nombre d'heures, on ne peut pas se dépêcher et ça c'est fort embêtant), je commence tôt et je finis tard...

Mais à part ça, le week-end par exemple, je peux passer une journée affalée sur une peau de mouton, à câliner ce fameux chaton, à compter les lattes du parquet et à regarder des séries, et me redresser en sursaut vers 22h19 en me désolant "MON DIEU ! Même le week-end j'ai pas le temps de m'occuper de mon blog ! mais où est passée cette journée ?"

4) J'ai pas de photos pour mon article

Pour un article comme celui-ci, je trouve que des photos sont nécessaires (vous rigolez tellement en me lisant, qu'il faut bien des petits temps de repos des yeux) mais pas non plus indispensables.

Pour un article où je vous montre ma tenue par contre, ne pas avoir de photo est nettement plus problématique.

Et je ne repartirais pas (promisssss) dans une énième démonstration de ma théorie comme quoi l'hiver et ses journées de 2h34 est contre-productif pour les blogueuses, mais j'y pense très fort.

5) J'ai oublié que j'avais un blog

Moi ça ne m'est encore jamais arrivé. Mais je suis sûre que ça existe.

6) Mon blog a disparu.

ÇA par contre ça m'est déjà arrivé, 2 fois même.. Dieu sait que j'ai beaucoup de notions sur les noms de domaines maintenant. perdre votre blog, ça vous rend dans un état de panique INDÉFINISSABLE. Et vous fait découvrir des sites assez... mystérieux. Ah ça, perdre son blog pour le retrouver au fin fond des internets, c'est bien le comble d'une blogueuse.

7) Je me suis fait confisquer mon ordinateur

Être apprentie blogueuse, ça n'a pas que des avantages. ordinateur, je t'aime

8) Je suis déjà très occupée

Ça rejoint un peu beaucoup ce que je disais dans l'excuse n°3 (j'ai pas le temps), mais si je ne blogue pas, ce n'est absolument pas parce que je regarde Keeping Up with the Kardashians, que je fais semblant de ranger ma chambre ou QUE JE MESURE LES OREILLES DE DEVINEZQUI (mon chaaaaat) (je pense que je vais le créer, l'instagram dédié, finalement) (elle est devenue gaga. Alerte. AU SECOURS LA BLOGUEUSE EST DEVENUE GAGAAAA)... nop, pas du tout à cause de ça. Je nie.

9) Mes lecteurs sont déjà très contents et n'ont pas besoin de moi

Dira la blogueuse hautaine et méprisante. Tout à fait moi ça.

10) J'ai changé d'identité

Et ma tête est mise à prix...... se montrer sur internet serait un petit peu risqué comprenez vous. Je posterais le prochain look quand les gens m'auront un peu oublié. (et en attendant vous pouvez toujours me suivre sur instagram)

11) Je ne trouve plus mon mot de passe (parce que mon chat l'a mangé)

olalalalala pffffff olalalalaala.... (mon excuse pour cet argument MINABLE : je vous ai promis 15 excuses, il est logique que je vous en serve 15 !)

12) J'adore me faire désirer

"Mais où est tu passée ?", "Tu nous manque", "Reviens vite !", "Que t'arrive-t-il?"

Ahhhh, ne flattez jamais une blogueuse. Malotru.

12) Je n'ai pas d'idées

Rarement envisageable... Par contre il est tout à fait possible que mon chat ait bousillé un de mes 938964976367 carnets d'idées en tout genre. (MÉCHANT LE CHAT) (CET ARTICLE sera dédié à eames) (j'ai parlé un peu fort je crois)

14) Je n'ai pas de wi-fi

C'est l'inconvénient de la blogueuse. La blogueuse se drogue à la wifi. Quand wifi il n'y a plus, blog il n'y a plus.

Ce constat me désolant terriblement, j'ai essayé de trouver des solutions, mais à part vous envoyer mes articles manuscrits par la poste (envoyez moi des timbres et je suis prête à le faire, ce serait innovant) où à les crier dans la rue, je ne trouve rien de pratique.

15) Moi, un blog ? 

J'oublie tout ce que je veux quand ça m'arrange. Mais, chut! Il ne faut le dire à personne: c'est un secret..... (phrase piquée à ma maman)

Bon, je vous inviterais à aller vous délecter de lire cet article dès que vous aussi, vous pleurerez mon absence, et en attendant j'espère revenir très bientôt par ici ! plein de kiss

dimanche 16 novembre 2014

Inside au palais de tokyo

Hey !

Le week-end dernier fut consacré à des balades à Paris pour rehausser un peu ma culture artistique. Je vous ai déjà parlé de la Fondation Louis Vuitton dans mon dernier article, voici mes photos d'Inside !
Il s'agit d'une exposition collaborative géante, qui a beaucoup de succès (s'il on en croit l'immense queue dans la rue en tout cas... quelle idée d'y aller un samedi après midi, il n'y a jamais personne normalement)
J'ai un avis très mitigé sur l'expo en elle-même, il y avait des trucs supers et des trucs carrément glauques que je n'ai absolument pas aimé, mais je pense que c'est une expo quand même intéressante et qui vaut le coup d'être visitée, surtout si vous avez moins de 18 ans parce que c'est gratuit !

Je n'ai pris en photo que les choses que j'ai aimé, mais c'était un chouette terrain de jeu à photographie.
Ça c'était vraiment une idée géniale, avant de rentrer dans l'expo il y a un immense cocon en scotch qui traverse toute la première salle du Palais de Tokyo, avec des gens qui se baladent à quatre-patte au dessus de soi quand on fait la queue. malheureusement il y avait une liste d'attente de 3h pour pouvoir y accéder, ça avait l'air vachement cool.
Je n'ai pas grand chose de plus à dire, je vous laisse avec mes photos !
Bisous !

mercredi 12 novembre 2014

fondation louis vuitton




Saluti saluti !

Voici un aperçu, ou plutôt un "best-of" de mon week-end culturel parisien (je vous parlerais peut être de l'expo Inside une autre fois !) avec la visite de la Fondation Louis Vuitton.

Je trouve que ce bâtiment signé Frank Gehry (que j'aime beaucoup) a une forme et des volumes vraiment chouettement (je ne me souviens plus si ce mot existe ou si je l'ai inventé, je pense que cela devient grave) inventés, mais j'ai carrément détesté les matériaux utilisés, surtout cet horrible revêtement en fausse pierre fausse brique, j'ai trouvé que cela faisait sale et ça m'a un peu déçue.




Il n'empêche que c'est un endroit super intéressant, les galeries d'expo étaient légèrement vides quand je m'y suis rendue (on mettra ça sur le compte de l'ouverture toute récente) mais il y avait notamment une grande salle remplie des maquettes/croquis/projets qui ont abouti au bâtiment, c'était GÉNIAL, mais Dune la débile (c'est moi ça) a filmé au lieu de photographier car elle avait pour projet de faire une vidéo de sa visite, puis s'est rendue compte légèrement plus tard que cette salle était la seule chose qu'elle avait filmé. Bravo dunidune.

Pardon j'ai perdu le fil, ma soeur d'amour que j'aime a fait irruption dans ma chambre.

Je crois que je disais que c'était un endroit très chouette malgré tout, et que même si moi j'y suis allée quand il faisait grisâtre et froid, le fait qu'il soit situé dans le Jardin D'Acclimatation et donne accès à ce dernier est super chouette, j'aime beaucoup le Jardin d'acclimatation !




Alors ça j'ai trouvé ça très improbable, de masquer cette super vue de la Tour Eiffel avec du verre gris... que voulez vous.


bisous blonds (attention TEASING)

lundi 10 novembre 2014

ny lifestyle

Hello !

(oui oui, je suis finalement revenue à l'ancien design - on ne change pas un logo et une photo qui gagnent - dixit une chouette blogueuse)

Non sérieusement, comment ça va ? Toujours vivant(e) ? heureux(se?) ? en train de te plaindre de moi ?

Tant mieux, tant mieux.

Aujourd'hui je publie un article sur un sujet qui me fait franchement rêver, et plus je regarde le mood-board juste au dessus plus j'ai des paillettes dans les yeux.

(ps de début, après je ne t'embêtes presque plus : j'ai fait des tentatives pour changer de maquette pour mes articles d'inspiration, que penses-tu de celle-ci ? l'ancienne)

Avant de commencer, saches que cet article risque d'être drôlement plein de clichés, et pour admirer l'étendue de la chose, voici l'article que j'ai fait sur ma vie de rêve à paris, (saches aussi que j'habite à paris, dans ma vraie vie de vraie personne) très cliché-full également !

Je ne suis jamais allée à New York.

J'en rêve, littéralement...j'ai peur de détester. Parce que ça me fait quand même sacrément rêver, et qu'il est de notoriété courante que ce genre de trucs te font une JOIE à briser tous tes fantasmes, au dernier moment. (j'ai écrit une rédaction là-dessus, je te la scannerais)

Dans l'idéal je voudrais faire une partie de mes études là-bas (tout est déjà inscrit dans le programme de ma vie, mais en parler ici risquerait de me porter la poisse) alors avant de pouvoir vérifier que New York est vraiment aussi chouette en vrai qu'elle n'en a l'air, je m'amuse à chercher des photos, à lire des city guides (rectification : à pleurer en lisant des city guides), à programmer mes futures potentielles adresses préférées (pitié dis-moi que je ne suis pas la seule à faire ça)...

Je ne sais pas si c'est le cas, mais j'ai vraiment l'impression que cette ville est faite pour moi.  
Et je suis également quasiment certaine que la quasi totalité de la population terrestre (je ne suis pas assez renseignée pour oser parler au nom des autres) (non-terrestres, j'entends) pense pareil que moi.

Ce qui prouve par quasi totalité + moi que ce n'est pas possible. Imme-peauss-i-beule. (eames-possible) (comprendront et se plaindront de ma blague pas drôle ceux qui savent que mon chat se prénomme eames)

Mais non seulement New York est une belle ville, magnifique même (et ça je pense que je peux à peu près en juger d'après photos et vidéos) mais ça a l'air d'être un endroit pile comme j'aime : bourdonnant, électrique, fourmillement incessant d'idées et de créativité (j'en profite pour glisser des passages de ma rédaction, ni vu ni connu)....

Et puis si tu as envie de t'obséder avec un mode de vie quelconque, que ce soit à Paris, New York ou St Hippolyte de Montaigu,Tumblr est là pour toi (je me suis réconciliée avec tumblr, quelle chouette nouvelle n'est-ce pas)
C'est quand même LA référence parfaite quand aux photos irréellement belles et inspirantes. Parfaites pour l'occasion.

Je propose de te laisser décrypter les images toute seule et de poursuivre mes réflexions sur le sujet lorsque j'aurais emménagé dans La Ville Dans Laquelle Je N'ai Jamais Mis Les Pieds.

à la prochaine !

samedi 8 novembre 2014

hôtel de sully

Hello !

Sorry sorry mes amis, je ne prends pas beaucoup de temps pour m'occuper du blog en ce moment, mais c'est aussi parce que j'ai plein d'idées d'articles qui me plaisent, soit parce qu'elles sont absolument géniales, soit parce qu'elles sont franchement trop marrantes, (ahah) (ahah ??) mais j'ai envie de prendre le temps de bien les réaliser parce que je suis de plus en plus exigeante avec les trucs que je poste ici, même si je pense que ça ne se remarque pas ;)

BREF. Soit dit en passant, je n'ai pas fait exprès de poster 2 articles looks d'affilée, j'aime pas trop faire ça parce que j'ai tendance à me dire : 

(attention vous rentrez dans le cerveau de la blogueuse)

Moi : Oh tiens, j'ai posté 2 articles tenues d'affilée

Moi : OH NON ! CATASTROPHE ! Imaginez le lecteur/la lectrice/le chimpanzé qui jetterait un coup d'oeil à mon blog pour la première fois et qui se dirait :

Lecteur/lectrice/chimpanzé : Oh, encore un autre blog mode tenu par une folle 

Moi (suite) : Et qui raterait toute la finesse/subtilité de ledit blog de moi ? Tous mes articles absoluments géniaux (ou franchement trop drôles) ??

Ce blog va TROP mal.

Non sérieusement, parlons un peu du contexte du jour.

Connaissez-vous l'Hôtel de Sully ? C'est un hôtel particulier qui sert de passage entre la rue Saint Paul et le jardin Place des Vosges dans le Marais, avec un joli jardin qui sert de décor aux photos d'aujourd'hui.

Et bien figurez-vous (séance Dune vous raconte sa vie dans la joie et la bonne humeur) que je suis un peu née ici, ou plus précisément que j'ai passé les premières années de ma vie sous les toits de la 1ère photo, je ne m'en souviens absolument pas mais je trouve ça très chic et très raffiné. (pff) (pff) (pff)

Et c'est également un endroit plein de souvenirs marrants, puisque j'y ai passé des heures et des heures, tous les après midi quand j'étais encore un baby dune (pas encore baby blogueuse) avec Anna, que vous avez déjà vu plein de fois et avec qui je suis amie... depuis que j'ai des cheveux je pense.

Bref, minute "c'est ma vie" terminée, aujourd'hui je porte des nouveaux vêtements trouvés à la braderie Soeur (ça se termine aujourd'hui à 19h et c'est 11, rue des déchargeurs à Paris).

J'ai trouvé ce pull en alpaga tout doux, cette jupe métallisée très automnale et une jupe que j'adoooooooore (et qui mérite cet étalement de o) que je vous montrerais très prochainement !

Quand à mes chaussures, ce sont des &other stories, et ma tête, vintage je crois.

(AHAHHAHAAHAHAH mais QUELLE BONNE BLAGUE)

biens des bisous, see you