17/07/2016

BIENVENUE AUX ROCHES NOIRES

Ce blog complètement laissé à l'abandon, vous devriez porter plainte.

Dune, voyons, kesskissédonkpassé dans ta fabuleuse existence ? Quand je vous ai abandonné, j'étais en pleine crise de pleurnicherie pré-bac, en manque de soleil et de vacances, ça, tout le monde l'aura compris, STOP. 

Depuis, je suis allée prendre froid sous les nuages normands, repassée par Paris, et suis maintenant dans le Sud, le temps il est bon le ciel il est bleu la vie elle est belle tu connais la suite. Et puis j'ai eu les fameux résultats du bac, (et je pense que tu as le droit de les connaître aussi, étant donné le niveau de plaintes que vous avez eu à subir), quinze à l'écrit de français, vingt à l'oral, et dix-huit en histoire !

Et sinon aujourd'hui je te montre des photos très pastel prises à Trouville, à l'hôtel des Roches Noires. À l'époque où aller passer ses vacances à Trouville, c'était sacrément stylé, il y avait un tas de jolies villas le long de la promenade des planches, ainsi que 2 hôtels, le Trouville Palace et les Roches Noires, qui ont tous deux été réhabilités en appartements, maintenant que les grandes familles à chapeaux les ont désertés.

Les Roches Noires c'était ultra chic et ça l'est plutôt resté. Quand j'étais petite j'étais absolument fascinée par tout ce qu'il reste du vieil hôtel, le système téléphonique, les buanderies, les chambres de bonnes et les sonnettes à domestiques. Je me suis bien amusée à prendre des coins en photos, il faut dire qu'on ne reconnaît absolument pas le lieu sur les images.



Inutile mais JOLI. À la prochaine !!

01/07/2016

dailyDUNE juin 2016



Hello hello hello hello
Suis de retour avec une nouvelle vidéo
Ce mois-ci il n'a pas fait tout beau
Ça n'a pas été de tout repos,
mais j'ai mangé de la pastèque.

Tiens, je n'avais jamais commencé d'article avec un poème ! Pourtant, ceux que j'écris sont si beaux. Voyez plutôt. (bon STOP, sinon les rimes ne vont jamais s'arrêter)

Ce qui est énervant, avec mon concept du dailydune, c'est que je suis sensée vous raconter tout mon mois de juin. Or les vidéos ne sont absolument pas exhaustives, il y a plein de moments supers que je n'ai pas pu ou pas voulu filmer (ou qui rendaient moche, tout simplement), et du coup ça en devient frustrant, parce que je voudrais tout vous montrer.

C'est un peu le complexe "instagram", ou je ne sais pas comment ça s'appelle, le fait de vouloir "valider", officialiser le potentiel cool de sa vie en l'exhibant sur les réseaux sociaux. LES PROBLÈMES, LES PROBLÈMES.

Bon, sinon, que s'est-il donc passé, en juin 2016 ?

Déjà, on a passé le bac ! D'ailleurs, si tu veux connaître la suite de l'histoire, mes oraux se sont super bien passés, et j'avais fini par apprendre des trucs.. on verra bien ce que ça donne !

On a eu cours au début du mois, et après c'était les fausses vacances, rien à faire mais la culpabilité de ne pas passer son temps à réviser. On a passé le mois en très petit comité (on peut compter sur une main le nombre de gens qui peuplent cette vidéo...) chez les uns chez les autres, c'était chouette.

D'ailleurs, je sais bien que ce sont toujours les mêmes personnes que je filme, mais c'est un petit peu étrange/gênant de brandir mon gigantesque appareil photo sous le nez de personnes que je ne connais pas trop. je garde ça pour quand je serai une graaaande réalisatrice. ha ha. Bisous !

22/06/2016

Life lately #7

En ce moment, mon blog me sert principalement à deux choses : me plaindre du BAC que je ne révise toujours pas, (tu te demandais si j'allais ENCORE remettre le sujet sur le tapis, pas vrai) et vous raconter ma vie en photos.

(comment ça, "en ce moment" ? y a-t-il eu un seul article où ce ne fut pas le cas ? hein, dune ? vas-y, lequel ?) (haha. haha. tais-toi)

Des photos, j'en prends de plus en plus, au quotidien. Je ne sais toujours pas ce que je veux faire de ma vie (enfin... ça se précise), ce qui est sûr, c'est que je continuerai à immortaliser les moments que je vis. J'aime beaucoup trop ça.

J'aime bien aussi l'idée de vous montrer ces photos quasi instantanément, de partager ça et de vous raconter des histoires liées au photos, ça documente bien mon existence.

Ces photos-ci datent d'hier soir, on a convenu avec mes copains qu'il était absolument ridicule de rester enfermé chacun chez soi à faire semblant de travailler, (à faire des mug-cakes et regarder des archives de télé-réalité) une soirée de plus, et que nous pouvions nous permettre de sortir pour la fête de la musique. Décision non regrettée.

Et puis sur celles qui suivent, vous pouvez admirer ma famille absorbée par le match de foot. C'était le match d'ouverture, et le popcorn était très bon, ni trop sucré ni trop salé. (le match............. jpréfère le pop-corn)