22/06/2016

Life lately #7

En ce moment, mon blog me sert principalement à deux choses : me plaindre du BAC que je ne révise toujours pas, (tu te demandais si j'allais ENCORE remettre le sujet sur le tapis, pas vrai) et vous raconter ma vie en photos.

(comment ça, "en ce moment" ? y a-t-il eu un seul article où ce ne fut pas le cas ? hein, dune ? vas-y, lequel ?) (haha. haha. tais-toi)

Des photos, j'en prends de plus en plus, au quotidien. Je ne sais toujours pas ce que je veux faire de ma vie (enfin... ça se précise), ce qui est sûr, c'est que je continuerai à immortaliser les moments que je vis. J'aime beaucoup trop ça.

J'aime bien aussi l'idée de vous montrer ces photos quasi instantanément, de partager ça et de vous raconter des histoires liées au photos, ça documente bien mon existence.

Ces photos-ci datent d'hier soir, on a convenu avec mes copains qu'il était absolument ridicule de rester enfermé chacun chez soi à faire semblant de travailler, (à faire des mug-cakes et regarder des archives de télé-réalité) une soirée de plus, et que nous pouvions nous permettre de sortir pour la fête de la musique. Décision non regrettée.

Et puis sur celles qui suivent, vous pouvez admirer ma famille absorbée par le match de foot. C'était le match d'ouverture, et le popcorn était très bon, ni trop sucré ni trop salé. (le match............. jpréfère le pop-corn)

20/06/2016

366 Films et demi - MAI 2016 + avril

Mais dis moi ça faisait belle lurette* que je ne t'avais pas parlé de cinéma ! Il est temps d'y remédier.

Bien sûr, bien sûr, comme tu le sais (puisque je parle toujours de la même chose, nécepa), je suis censée réviser (apprendre) pour le bac, mais comme c'est nettement plus marrant de vous raconter les films que j'ai vu ce mois-ci, j'ai revu mes priorités.

* j'ai déjà commencé un article comme ça.... je suis un cas DÉSESPÉRÉ

Tout d'abord, un bref résumé du mois d'avril, que j'ai malencontreusement sauté : (très pauvre en découvertes cinématographiques, le pauvre mois d'avril)

J'ai vu, en avril,
LES MALHEURS DE SOPHIE (j'ai trouvé ça plutôt mignon, toute ma famille à détesté 2/5)
LE PROCÈS PARADINE (regardable mais plutôt chiant, 3/5)
un bout de L'AMOUR A SES RAISONS (rare qu'un film soit si nul que je ne le regarde pas jusqu'au bout, 1/5)
QUATRE MARIAGES ET UN ENTERREMENT (plutôt marrant, 3/5)
L'AVENIR (quelques moments sympas mais sinon très ennuyant et légèrement insupportable, 2/5)
LE BAISER (un court métrage avec un concept rigolo, 2/5)
et puis NUIT ET BROUILLARD (5/5, extrêmement dur, indescriptible, incroyablement bien fait, à voir absolument, j'ai des frissons rien que d'y repenser)

En mai, j'ai vu beaucoup trop de films au lieu de travailler, 21 très exactement, dont un grand nombre de teen-movies. Mais tu sais, c'est pour un projet....

MES COPINES 1/5
alors là... c'était VRAIMENT nul, mais ultra divertissant, et exactement ce que j'avais envie de regarder. Incroyablement nul, ça nous a marqué, tiens, je vous le conseille.
Esthétique des années 2000 comme on aime tant, acteurs vraiment pas tops mais très marrants, on y a même découvert un sosie.

CLUELESS 3/5
J'avais déjà vu Clueless, et même que je vous en avais parlé par ici. Ce film est tellement chouette et inspirant visuellement, que ce soient les fringues, les maisons, les couleurs ou même le générique, dommage qu'il ne s'y passe vraiment pas grand chose. 

IDA 4.5/5
Alors, j'étais bien installée avec mon métier à tisser sur les genoux, prête à faire de sublimes impressions de sable en fils tout en écoutant le premier film qui me passait sous la main. C'était Ida. Et je suis restée captivée. (autant vous dire que mon tissage n'a toujours pas vu le jour) Ce film est sublime. SUBLIME. La composition des plans est tellement efficace, le noir et blanc (ou plutôt les gris, ce film est gris...) sont merveilleux, c'est à la fois diablement joli et assez poétique.Et puis Ida est belle... C'est un film très lent, plutôt envoûtant. Trop lent, parfois. J'aurais adoré le voir au cinéma !

ANTOINE ET COLETTE 3/5
Aaaaaah, ooooh, uuuuuh, Antoine Doinel. J'aime tellement ce personnage, j'essaye d'économiser les films qu'il me reste à voir. (manque plus que l'Amour en fuite, mais j'hésite, j'ai peur que ça gâche tout), Jean-Pierre Léaud, drôle, maladroit, gêné, Marie-France Pisier et ses adorables parents, j'aime.

18/06/2016

ROME LA NUIT

SAYÉ J'AI PASSÉ LE BAC. Écrits de français terminé, (ça allait, j'ai mille fois moins paniqué pour faute de temps que prévu, ce qui était plutôt appréciable), allez 1/3 faite ! 
Reste encore un oral de français et un oral d'histoire. Youpi. Motivez moi je n'arrive pas à réviseeeer. 

(je sais, c'est TELLEMENT cliché de vous parler d'examens en juin, de déco de bureau en septembre et de cadeaux de Noël en décembre, je suis un stéréotype ambulant et j'en suis navrée, j'espère que toi tes exams ça va)

Bref. Rome. 

À Rome, la nuit, tout est doré.

Peut-être vous en ai-je déjà parlé, mais je trouve que l'allure nocturne d'une ville est méga, voire plus, importante que l'allure de jour (diurne, donc) (je vais exceller à mes examens de français). Pourquoi donc ?  Non, ce n'est pas parce que c'est cool de sortir le soir dans une jolie ambiance lumineuse (quoique). 

C'est plutôt parce que c'est L'HIVER pendant à peu près la moitié de l'année, et que si l'hiver est mon ennemi, c'est principalement à cause du soleil qui se couche si tôt, nous laissant dans les ténèbres. (genre.... nan mais nimp cette blogueuse, elle part trop loin)

Que du coup, malgré notre mauvaise volonté, on est obligés de vivre la nuit (ou alors il faut hiberner, mais au lycée ils n'ont pas voulu), et c'est là que l'agréable ambiance lumineuse de la ville entre en jeu.

À Rome, la nuit, tout est doré.

(même ma soeur) (haha. haha. haha.)

Pendant cette semaine italienne, nous étions logés dans un appartement vraiment pas loin du Colisée, du coup en fin de journée on faisait souvent le trajet centre/colisée, le long de la grande rue qui s'appelle J'AI OUBLIÉ (mais ça n'est PAS celle dans laquelle Audrey Hepburn fait de la vespa sous un grand soleil, une rue parallèle) (si toi aussi tu visualises un plan de Rome façon Vacances Romaines)

Un soir, on a décidé de passer par le Capitole et par le forum...

 
Il ne faisait pas encore trop nuit, l'endroit était sublime et désert. Pas UN humain, ni un chat, d'ailleurs.


Du coup on a beaucoup flâné (= on a traîné des pieds), on a admiré la vue, ma soeur nous a fait un superbe clip de rap, on était contents...

Et puis quand il a fait tout à fait nuit, sans qu'on s'y attende, les ruines ont commencé à s'allumer. Tout à coup, la colonne antique que l'on observait était illuminée. Ruine par ruine, comme aléatoirement, l'ensemble du forum s'est réveillé. C'était magique.

D'après mon père, il lui semble que ce sont des éclairagistes du cinéma qui étaient chargés de la disposition d'éclairage des monuments : ça ne m'étonnerait pas, c'est très beau, très théâtral, très photogénique, ça crée des ombres sublimes.


Je vous conseille vraiment de faire cette balade, Capitole/Forum à la tombée de la nuit, c'était je crois mon meilleur souvenir romain. Ces vacances étaient formidables.

La dernière photo est elle aussi dorée, je fais trop bien mon métier. Ciao ciao, et à la prochaine !