04/12/2016

LIFE LATELY - SUSHI BIÈRE MIROIRS

Comment ça, mon titre est pourri ? Vas-y, je te défie, essaie donc de résumer toute une tranche de ta vie en une phrase pas trop niaise, idéalement un peu accrocheuse, et qui surtout ne DÉPASSE pas un certain nombre de caractères parce qu'il y a un bug dans mon webdesign qui fait que ça rend moche quand c'est sur plusieurs lignes, et que je pourrais faire mon job et arranger ça, mais que j'ai trop la flemme de trifouiller le code html pendant des décennies. Vas-y, accepte ton challenge. espèce de dindon mouillé

En février on est censés tous partir en vacances avec les copains et tourner VODKA SPAGHETTI un court-métrage digne de ce nom. Sushi bière c'est un peu la version plus soft, du quotidien tu vois. En photo plutôt qu'en film parce que mon IMOVIE A PLANTÉ, mais ne me le rappelle pas, sinon je pleure.

edit de genre 10893792 semaines plus tard : il REMARCHE
J'ai bien sûr fait la fête à cette occasion.
Ce qui est cool avec mon rythme de post inexistant, c'est que vous connaissez toute l'histoire d'un seul coup. 



Dans un restau japonais rue mouffetard, je suis fan de la rue mouffetard.










Ci-dessus : Emile s'amuse bien avec son miroir dans l'herbe de la cour, Lucie s'amuse moins parce qu'elle tisse et que c'est galère de faire des dégradés, Blanche a un fou rire à l'idée d'aller en cours, Lila est prise en photo lors de poses trop théâtrales et Gabrielle est toute rouge dans ce café place d'Italie. C'était en octobre. C'était cool !

27/11/2016

dailydune - SEPTEMBRE 2016



ci-dessous, un texte véritablement écrit en septembre.
On est en novembre. Plein de choses ont changé. JE METS TROP LONGTEMPS À MONTER MES VIDÉOS. En septembre il faisait soleil, c'était cool ! On dansait toute la journée sur des musiques des années 2000.

Le mois de septembre c'était le GRAND N'IMPORTE-QUOI cette année. Absolument lunatique.


Septembre c'était la rentrée, le renouveau, la routine ? Presque tout pareil que l'an dernier. C'était assez rassurant en un sens, et étant la reine des reines de sa majesté la nostalgie, je suis déjà triste de me dire que c'était la dernière rentrée de ce lycée avec ces gens là. En septembre. La REINE.

Tout tout pareil sauf moi, j'ai eu l'impression d'avoir pas mal changé et j'en étais contente. Ça t'intéresse ? Pas sûr. Sauf que ça n'intéresse pas non plus mon entourage, qu'il faut bien que je le raconte à quelqu'un, et qu'ils ont la priorité. Navrée.

J'ai énormément mitraillé tout le monde, parfois juste pour enregistrer ma vie avec mon téléphone (= de plus en plus vital, je collectionne les résumés photographiques de mes journées) et puis souvent avec mon appareil pour profiter de la belle ambiance lumineuse de fin d'été, j'ai fait quelques photos dont je suis fière et ça c'est cool.


J'ai vu même pas cinq films, LA HONTE Dune, LA HONTE. 

Et puis c'était à moitié les vacances, deux week-ends en normandie, un avec les copains et un avec la famille et le chat, histoire d'oublier le travail qui commence à m'envahir. Ça va le faire.


Et toi t'as fait quoi de moche et de moins moche en septembre ?

20/11/2016

TROUVILLE PARTY

Tu te souviens-tu, l'année dernière j'avais joyeusement découvert un monde peuplé de lumières colorées, je ne vivais plus qu'en bleu, vert et rouge à travers un projecteur lumineux instantanément adopté. On s'organisait des sessions photos dans des couloirs sombres et on noyait l'hiver dans un tourbillon multicolore.

Ouah c'est que c'est beau ce que je dis.

Depuis, j'ai un peu boudé le projecteur de lumière colorée, ou plutôt lui m'a franchement fait la gueule, à base de "ah ouais mais nan, je suis convoqué à 2 soirées ce week-end, ça va pas être possible, on voit si on peut se caler une date avant la fin du mois, appelle ma secrétaire".

En manque de matériel adéquat mais certainement pas rassasiée de la lumière qui rend le monde magique, j'ai décidé de me concentrer sur les lumières colorées environnantes.
Parce que y en a partout. Des enseignes de bars, des sèches-mains (voir ci-dessus), les rideaux rouges transpercés par un rayon de soleil au château de Versailles, un film particulièrement coloré et son reflet sur le spectateur...


Mon champ de bataille préféré, c'est la voiture la nuit. Les feux tricolores, les trucs qui clignotent un peu partout, le mouvement, bref, le bonheur absolu.

Je soûle tout le monde avec mon appareil photo bruyant comme le monde, mais ça, tu le sais déjà, parce que je radote sacrément beaucoup et que déjà 8 fois j'ai dû en parler par ici. Si tu me crois pas vérifie toi même.

Et puis quelques photos du reste du weekend, à Trouville sur mer donc, parce qu'à mon grand désespoir, j'existe aussi de jour.






ciao ciao