pas 366 et demi du tout

Mes chers amis, bonjour

Bon, ça fait des MOIS que je repousse la publication de cet article, après avoir décidé de le scinder en plusieurs parties, après avoir décidé de lister tous les films vus sans en parler, puis de seulement choisir les meilleurs, puis de blablabla... IL EST GRAND TEMPS DE SE METTRE AU TRAVAIL

Je ne prends plus le temps de regarder des films en ce moment, ce qui est super triste. Peut-être que faire le récapitulatif de ces merveilles découvertes au cours des derniers mois va me remotiver !

Ça fait à peu près une décennie que j'ai arrêté de te tenir au courant des films que je vois, et c'est MAL. On s'était arrêtés en mai 2016 (souviens toi), il faisait beau, on pouvait encore décemment (et un peu naïvement) croire que j'avais une petite chance de tenir ma foutue résolution, celle de regarder TROIS-CENT-SOIXANTE-SIX p***** de FILMS et DEMI en 2016.

Résolution tellement absurdement intenable pour une fille à l'emploi du temps aussi chargé que le mien que j'en perds mon latin.

Bien sûr, j'ai perdu mon pari.

Évidemment.

Et j'ai tellement perdu le fil de mes comptes rendus mensuels par ici que mon retard est irrattrapable. J'ai donc décidé de te parler de la crème de la crème, certains des films qui m'ont le plus plu/inspiré/chamboulé!

prêt feu go PARLONS CINÉMA

FRANTIC, roman polanski ★
Assez bien ficelé, pas inoubliable. Mais j'ai adoré l'ambiance vieux Paris et puis le personnage joué par Emmanuelle Seigner est TROP STYLÉ. Presque autant qu'Isabelle Adjani dans Le Locataire du même réalisateur, mais je t'en parlerai une autre fois.

À NOS AMOURS, maurice pialat 
On avait envie de regarder un James Bond. Mais comme chercher un film sur le système VOD de la TV des vacances c'est comme faire ses courses dans un supermarché vide (merci la comparaison qui s'étale sur sept-cent-six lignes sans que ça ne serve à rien), et qu'il n'y en avait pas, on s'est rabattus sur un Pialat.

Est-ce que ça aurait PU être plus éloigné de notre envie de départ ? (sivouplé lisez cette phrase comme Chandler, clique si tu partages pas mes références) Probablement pas.

Mais c'était une sacrée découverte ! Un film sincère et juste et cruel et poignant.

GARDE À VUE, claude miller 
Un sacré bon film. Une histoire policière bien ficelée qui vous tient en haleine, des acteurs épatants de justesse, et un final qui déploie toute la profondeur et la subtilité du scénario. Comment vous raconter un film sans évoquer une seule fois l'histoire. VLAN.

LE FUGITIF, andrew davis 
HALETANT. Captivant, un scénario ultra bien construit. C'est tellement jouissif de voir des personnages aussi malins !

LA CHINOISE, jean-luc godard
C'était la période de révisions du bac d'histoire... (oui, ça date) la Chine de 1949 à nos jours, toussa toussa... et si on regardait un Godard pour être dans le thème et pour ne pas trop culpabiliser ? Honnêtement je n'étais pas assez calée pour comprendre tous les enjeux politiques sociaux et philosophiques de ce film, (ce qui ne m'a pas empêché d'avoir 18) (peut-être parce que je ne suis PAS tombée sur la Chine) mais il est truffé d'expérimentations visuelles géniales, et puis la chanson MAO MAO triple cœur.

Voilà, j'ai fait court pour ne pas te noyer de recommandations diverses, mais je te conseille grandement ces films là, et puis je reviens bientôt pour évoquer les 200 autres qu'il me reste dans un tiroir !

Ah, et au fait... j'ai vu 176 films en 2016.

CIAO

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 

AU HASARD !

Archives

VIDÉOS

@welldune INSTAGRAM