Life Lately #6 Promis, j'arrête



On va finir par me traiter de blogueuse incompétente... en ce moment, entres les posts tous les trente-sept jours et les catégories plus-diversifié-tu-meurs, c'est pas franchement la fête par ici. 

Mais que voulez vous, je n'ai pas beaucoup de temps libre (euphémisme) et surtout une tendance à hiérarchiser ma vie de façon incongrue. Oui, BIEN SÛR que je vais toujours décider qu'il vaut mieux me mettre du vernis à ongle plutôt que de réviser le bac, trier mes feutres par couleur ou apprendre à mon chat à faire de la balançoire plutôt que de faire mes devoirs... alors le blog, n'en parlons même pas.

Bref bref bref, que s'est-il donc passé depuis le 19 février, dernier post publié ? (oui, ça date... oups) Pas mal de trucs, vous vous en doutez, ma vie est trépidante et j'adore vous le faire savoir.




TOUT D'ABORD, j'ai refait une journée de tournage avec mes amis. Souvenez-vous : je vous en avais parlé ici, on a un projet de vidéo pour le cours d'allemand (bon il n'y aura pas une goutte d'allemand dans le film mais pourquoi pas), on filme des amoureux de toute sorte et les journées de tournages sont très photogéniques.

J'ai décidé que je ne pouvais plus vivre sans lumières colorées, et j'hésite très sérieusement à remplacer toutes les lampes de ma chambre par des projecteurs colorés, à vivre dans le noir et à être la plus heureuse du monde.

J'ai également décidé que l'objectif macro que j'ai essayé ce jour là était fabuleusement bien, que ça faisait des photos très différentes de ce que je fais d'habitude, et que j'allais coller mon appareil photo géant sous le nez de tout le monde. Le plus près possible, un peu déformé, tous pleins de détails c'est génial.

Et comme c'était une journée absolument décisive (pardonnez le jeu de mots nul), j'ai aussi décidé, que, décidément (OUAH arrête là Dune, ça suffit) j'aimais beaucoup jouer à l'apprentie réalisatrice et diriger des acteurs... même si mes indications étaient parfois un peu incongrues ("collez vos fronts mais pas comme dans un combat de taureaux surtout pas hein", parmi tant d'autres instructions mémorables) et que c'était fatiguant, j'ai adoré ! Perchée derrière mon trépied géant toute la journée, c'était super.







Ensuite, ce fut les vacances. Trop bien, les vacances. Suis restée une semaine seule à la maison (avec les ouvriers de la salle de bain pour me tenir compagnie), ai vu mes amis, étaient chouettes. 

Non sérieusement, c'était bien, on a fait des dîners, des pizzas maisons, des crêpes, du cinéma, des films, des chamallows, du pop corn, du champagne, des xavier dolan, des jeux de société, du montage, des polaroïds, des pique-niques dans ma chambre, plein d'autres trucs, c'était bien. 





J'espère que vous aimez les posts fleuves, parce que ça devient long, là.

La blogueuse aime raconter sa vie.

La blogueuse voudrait vous dire qu'après ces charmantes vacances, je suis retournée au lycée, que je me suis souvenue que j'y passais beaucoup trop de temps, mais que c'était sympa quand même. J'ai réappris à travailler, oh et puis je suis allée au Louvre. (je te raconterai si je suis vraiment en panne de posts un tant soi peu intéressants)

Et puis je vais devoir y aller parce que cet article fait déjà 4 kilomètres trop long, que ton navigateur web ne va jamais réussir à charger la page, que tu as sûrement du travail (pauvre chéri) et que moi, j'ai un super dossier sur l'art et la mémoire chez des artistes contemporains et pourquoi que c'est différent de l'art aborigène à fignoler, et que clairement, c'est plus intéressant.

La suite au prochain numéro !

2 commentaires:

  1. Hello dune !
    À la 10ème photo (celle de ta chambre) tu as une lampe dans ton étage très jolie c'est une sorte de télé-lumière ? tu l'as eu où? et aussi au-dessus du "E" de Dune tu as une lampe très jolie aussi tu l'as achetée où? #accroauxlumières aha
    des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ahahah comme je comprends, je suis accro au lumières aussi ;) alors la "télé-lumière" dont tu parles c'est une ampoule filament dans une sorte de boîte en porcelaine, c'était un cadeau mais je crois bien que le père noël l'a trouvée chez The Conran Shop. Et l'ampoule suspendue vient de chez Merci à paris mais on doit en trouver un peu partout, l'ampoule et le fil sont vendus séparément. Bisous!

      Supprimer

 

AU HASARD !

Archives

VIDÉOS

@welldune INSTAGRAM