Foule au Louvre

On était partis pour dessiner des milliers de touristes agglutinés pour admirer le sourire-le-plus-mystérieux-du-monde, mais le musée allait fermer, alors je me suis rabattue sur mes camarades scolaires. 

Ça finit toujours pareil, en sortie. Tout le monde qui fait l'exercice demandé, et moi qui photographie lesdites personnes qui font l'exercice demandé. NIMP NIMP NIMP, comme dirait l'autre. 

En noir et blanc, aujourd'hui, parce que je teste. (les photos étaient prises directement ainsi)

 
Cette fois-ci, le concept de la sortie était assez marrant : au lieu de se cantonner à la traditionnelle analyse de tableau composition en veux-tu en voilà (bon, on n'y a pas échappé, mais ça reste intéressant) on a observé les observateurs, les visiteurs, la foule en délire, les classes, les touristes. On a compté les barbus et les porteurs de lunettes. 

Dommage qu'il n'y ait eu personne... si vous voulez avoir le Louvre pour vous tout seul ou presque, en tête à tête avec les Sphinx ou courant partout telle une Anna Karina des temps moderne, le lundi à 17h, le musée est désert.
 
Ouah, c'est que je vous en apprend, des choses. Et cruciales, en plus de ça. À bientôt  !

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 

AU HASARD !

Archives

VIDÉOS

@welldune INSTAGRAM