Style inspiration : les années 60

Hey !

Je vous en ai parlé dans un de mon dernier articles, voici un grand update de ma passion pour la mode des sixties !

C'est super tendance en ce moment, je sais, mais pour ma défense (même si l'expression "années 60" ne mérite aucune défense) (salut la phrase qui veut rien dire, bienvenue sur mon blog) je vous bassine avec cette passion que j'ai depuis les touts touts débuts de ce blog.... 

J'ai décidé que personne n'avait dû lire cet article (c'était l'époque où je bloguais encore dans le vide) (c'était chouette, mais ça l'est encore plus maintenant, quand même) et qu'un peu de remémoration mentale ne ferait de mal à personne, et surtout pas à toi.

Aujourd'hui j'en parle avec des sujets bien précis, mais si vous voulez savoir ce qui me plaît en général dans cette époque, ce serait... les coupes droites et trapèzes des vêtements, les couleurs pastels ou pas, l'incroyable liberté apparente des tenues, certains imprimés, l'allure folle des femmes de cette époque... 


+ Les Demoiselles de Rochefort, Jacques Demy, 1967

Sérieusement, les demoiselles de rochefort ? Je ne sais pas si j'ai suffisamment répété par ici à quel point ce film était un inconditionnel de ma culture de passions en cinéma.

Non seulement j'aime regarder ce film, mais j'aime chanter ce film à tue-tête, et puis m'inspirer des délicieuses tenues couleur bonbons acidulées qui habillent cette comédie musicale que j'aime d'un amour gros comme ça (désigne le mont Fuji de son doigt vernis de paillettes)


+ Courrèges

Tout autre style (c'est ça que j'aime dans les années 60 aussi, la variété de styles tous reconnaissables et géniaux) mais que j'aime tout autant : le futurisme, ici avec Courrèges, des découpes de fou et les lunettes mythiques. Je n'ai toujours pas compris comment qu'on fait pour ne pas être aveugle en les portant, mais c'est pas grave, elles sont admirablement sympathiques à regarder.



+ L'Homme de Rio, 1964

Je vous ai rédigé un roman quand à mon adoration pour ce film, qui est absolument génial en tout points, et c'est à lire par ici, alors je ne vais pas recommencer.

Pendant la quasi totalité du film Françoise D'Orléac porte une robe bleu ciel à tomber par terre de jolieté.

Et le film en lui même tout seul respire les sixties. je sais pas si c'est compréhensible, c'est vrai en tout cas. C'est un film à voir, mes amis.



+ Jane Birkin et Blow-Up, 1966

Ce film m'a trop énervée pour que je puisse l'aimer (il m'a rendu folle, sérieusement) mais je suis obligée de reconnaître que certaines de ces scènes comportent des supers idées trop chouette trop chouettes, notamment un shooting visible ci-dessus qui illustre parfaitement bien cet article, et puis surtout la présence de Jane Birkin, une de mes idoles... qui possède un look adorablement "soixantesque" dans ce film là.


+ Audrey Hepburn dans Comment voler un million de dollars, 1966

En Courrèges du futur, ce look est absolument génialissime ! Complétement importable mais gé-ni-al-iss-ime.



+ Twiggy

Et voici venu le sujet qui fâche un peu... "Twiggy" est la réponse de tellement de gens quand on leur demande "les sixties ?" (oui parce que tout le monde fait ça, c'est bien connu) que ça en devient énervant et que ça en perd de son sens. 

Pourtant Twiggy représente tellement bien ce que j'essaie de communiquer avec vous aujourd'hui... les photos dans lesquelles elle apparaît sont belle, elle même est hyper belle, c'est une véritable icône et je l'adore énormément. (seulement j'ai bien pris soin de la caser vers la fin de mon post, haha)


+ Collection Mondrian, YSL, 1965

Et on finit avec la mythique robe Mondrian d'Yves Saint Laurent, ou plutôt la collection de ces robes... j'admire énormément le travail d'YSL et je sais que parler uniquement de ces robes-ci quand on évoque ses collections des années 60, ce n'est pas du tout représentatifs, mais je les trouve tellement... parfaites.

Oui c'est ça, ces robes pour moi c'est exactement la perfection sur tissus.

Ça pourrait être l'explication de ma passion pour cette décennie, d'ailleurs. La presque-perfection faite tissus. C'est pas mal, tiens.

J'espère qu'avec toutes ces merveilleuses choses rassemblées dans un seul article, vous vous êtes ralliés à ma passion... sérieusement, les années mille-neuf-cent-soixante, stylistiquement parlant, ce n'est pas formidable peut être ?

bisous du futur

1 commentaires:

  1. Personnellement les sixities ne sont pas ma période préférée (je suis plutôt années 20 ;) mais j'avoue que là l'explosion de couleur pastel j'adore ! Ca donne hyper envie d'être une de ces filles avec une robe colorée, les cheveux brushés à la perfection et une frange hyper belle !

    RépondreSupprimer

 

AU HASARD !

Archives

VIDÉOS

@welldune INSTAGRAM