Enjoyed this Week #2

Somewhere, de Sofia Coppola
Bonjour Bonjour !

Aujourd'hui me revoilà pour une deuxième édition de ma série Enjoyed This Week

Le principe est simple : à la fin de la semaine, partager avec vous tout ce que j'ai pu aimer (ou détester, ça marche aussi), que ce soit des films, des livres, des séries TV, des chansons, des vidéos...

J'ai attendu assez longtemps avant de poursuivre cette catégorie, simplement parce que je n'avais quasiment rien que j'avais découvert et/ou dont j'avais envie de vous parler. 

Mais l'article d'aujourd'hui va être plein de coups de coeur et de bonnes surprises ! 

(ps : avant de vous affoler en voyant le nombre de films dont je vais vous parler, sachez que c'est parce que j'ai acheté un demi-million de DVD d'un coup et que j'avais envie de tous les regarder !)

+ Somewhere, de Sofia Coppola

L'histoire (source)

Johnny Marco est une star d'Hollywood déboussolée par la célébrité, qui s'ennuie et enchaîne les conquêtes sans lendemain.

Mais il va redonner sens à sa vie grâce à une relation complice avec sa fille de 11 ans (Cleo) qui débarque soudain dans sa vie.

J'ai trouvé ce film très particulier (dans un sens plutôt négatif) mais il m'a beaucoup marqué. 

Laissez-moi vous expliquer : la première moitié du film (avec le père tout seul dans le Chateau Marmont) (j'ai trouvé ça très Lana Del Rey-ien, d'ailleurs) est vraiment hyper ennuyeuse, avec de jolis plans (voire même intéressants) mais tellement longs sans qu'il ne se passe rien que parfois on peut penser que le film est en pause ou qu'il bugue, et qu'on a envie de le mettre en avance rapide. (ce que je vous conseille de faire, soit dit en passant)

Et puis Elle Fanning arrive, toute jolie et innocente, elle sautille partout et instantanément le film devient prenant et prend tout son sens.

J'ai essayé de trouver des GIF de la séance où elle fait du patin à glace, je n'en ai pas trouvé d'assez grand pour les mettre ici mais c'était tellement plein de grâce...

Avec du recul je me dis qu'on apprécie encore plus cette partie (avec Elle Fanning donc, soit Cleo dans le film) grâce aux séquences du début, qui amènent une sorte d'ambiance lourde, pleine d'ennui et de vide.

Théoriquement c'est logique, puisque ça correspond au scénario et à l'histoire des personnages, mais en le regardant on s'ennuie vraiment...

Et pourtant je retiens un très beau film, très touchant. La BO est vraiment belle aussi !


+ The Virgin Suicides, de Sofia Coppola

L'histoire (source)

Dans une ville américaine tranquille et puritaine des années soixante-dix, Cecilia Lisbon, treize ans, tente de se suicider. Elle a quatre soeurs, de jolies adolescentes. 

Cet incident éclaire d'un jour nouveau le mode de vie de toute la famille. L'histoire, relatée par l'intermédiare de la vision des garçons du voisinage, obsédés par ces soeurs mystérieuses, dépeint avec cynisme la vie adolescente. 

Petit a petit, la famille se referme et les filles reçoivent rapidement l'interdiction de sortir. Alors que la situation s'enlise, les garçons envisagent de secourir les filles. 

(eh oui, je suis dans ma période Sofia Coppola)
Alors... J'ai décidé de ne pas trop parler de l'histoire (qui m'a plu même si elle m'a un peu perturbé, j'y reviendrais peut être plus tard si l'envie me prend) et de me concentrer sur l'aspect esthétique du film... j'espère que vous ne m'en voulez pas, mais il y aurait tellement de choses à dire qu'on y serait encore demain.

J'ai trouvé ce film hyper beau et fascinant, les acteurs sont extrêmement bien choisis et l'atmosphère pastel un peu merveilleuse est géniale.


 
Honnêtement je ne sais pas pourquoi je ne l'avais pas encore vu, étant donné qu'il était en tête de ma liste des Films à Voir depuis un bon bout de temps !


 Eh bien, maintenant que c'est chose faite, je peux vous dire que j'ai beaucoup aimé, notamment (puisqu'on parle de l'esthétisme) les uniformes des soeurs Lisbon au lycée (GÉNIAUX), leurs chambres...

Je sèche un peu, ce film est un peu indescriptible, j'ai vraiment beaucoup aimé (encore une fois)

 + Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ? de Philippe de Chauveron 

L'histoire (source)

Claude et Marie Verneuil, issus de la grande bourgeoisie catholique provinciale sont des parents plutôt "vieille France". Mais ils se sont toujours obligés à faire preuve d'ouverture d'esprit...

Les pilules furent cependant bien difficiles à avaler quand leur première fille épousa un musulman, leur seconde un juif et leur troisième un chinois.

Leurs espoirs de voir enfin l'une d'elles se marier à l'église se cristallisent donc sur la cadette, qui, alléluia, vient de rencontrer un bon catholique.

Je crois bien que je n'avais jamais autant ri au cinéma... si vous ne l'avez pas encore vu, vous savez ce qu'il vous reste à faire !



+ The Darjeeling Limited, de Wes Anderson

L'histoire (source)

Trois frères qui ne se sont pas parlé depuis la mort de leur père décident de faire ensemble un grand voyage en train à travers l'Inde afin de renouer les liens d'autrefois.

Pourtant, la "quête spirituelle" de Francis, Peter et Jack va vite dérailler, et ils se retrouvent seuls, perdus au milieu du désert avec onze valises, une imprimante, une machine à plastifier et beaucoup de comptes à régler avec la vie...

Dans ce pays magique dont ils ignorent tout, c'est alors un autre voyage  qui commence, riche en imprévus, une odyssée qu'aucun d'eux ne pouvait imaginer, une véritable aventure d'amitié et de fraternité... 


Pour tout vous dire, je n'avais pas encore fini de regarder ce film que j'avais déjà prévu d'en parler dans cette catégorie.

Il s'agit d'un film de Wes Anderson tout craché, hyper esthétique, complétement farfelu et très très bien réalisé. J'ai adoré, même si j'ai trouvé qu'il manquait à ce film un peu du charme de Moonrise Kingdom. (du même réalisateur)

+ Comme Cendrillon, de Mark Rosman

L'histoire (source)

Sam est orpheline depuis qu'elle est toute petite mais elle a été recueillie par sa belle-mère. Hélas, celle-ci est une mégère qui l'exploite quotidiennement, tout comme ses deux filles. 

Au lycée, la situation n'est pas meilleure car la jeune est très seule. Elle discute seulement avec un mystérieux jeune homme sur internet et ils décident un jour de se rencontrer. Sam voit alors au rendez-vous Austin, le garçon le plus populaire du lycée !

Effrayée, elle part rapidement en laissant tomber son téléphone portable... Il va alors tout faire pour retrouver sa propriétaire. 

Je ne pouvais pas vous laisser croire que j'avais un bon goût incontestable en matière de cinéma, puisque c'est faux !
Mais bon. Ayant à présent visionné la trilogie des Comme Cendrillon, le premier (avec Hilary Duff qui n'a pas de talent particulier), le deuxième (avec Selena Gomez qui danse) et le troisième (avec Lucy Hale qui chante), je crois que mon préféré est le 2...

Sérieusement, je voue une véritable passion aux films Disney pour ados (vous ai-je déjà parlé de Princess On Ice, mon préféré ?) (ah, oui... autant pour moi)... Je remonte un peu dans votre estime si je vous dis que je les regarde en VO sous-titré en anglais ? non ?

Bon j'en ai terminé pour aujourd'hui avec mes critiques de films, passons aux séries et aux livres !

+ Misfits

L'histoire (source)

Cinq jeunes marginaux qui n'ont rien en commun se retrouvent en même temps à devoir remplir des travaux d'intérêts généraux.
Un jour, ils essuient un puissant et étrange orage et, au sortir, se retrouvent tous affublés de supers pouvoirs...
Je peux pas trop trop vous donner mon avis étant donné que je n'ai vu que 2 épisodes (même si ils sont bien long, les épisodes) mais c'est vraiment trop cool, super original et marrant, les personnages sont super attachants ! je vous en reparlerai sûrement !

 
+ The Perks of Being a Wallflower, de Stephen Chbosky

L'histoire (source)

Au lycée où il vient de rentrer on trouve Charlie bizarre. Trop sensible, pas "raccord". Pour son prof de lettres, c'est un prodige ; pour les autres, juste un freak.

En attendant, il reste en marge - jusqu'au jour où deux étudiants, Patrick et la jolie Sam, le prennent sous leur aile.

La musique, les filles, la fête : c'est tout un mode que Charlie découvre...
 
J'ai d'abord vu le film tiré de ce livre (Le Monde de Charlie) et j'avais beaucoup aimé, et j'ai décidé de lire le livre. J'ai adoré ce livre, c'est super facile à lire (je l'ai lu en anglais), sous formes de lettres adressées à on ne sait pas trop qui, le personnage de Charlie est vraiment attachant et je vous conseille vivement ce livre !

Voilà c'est tout pour cette semaine, rendez-vous pour le prochain Enjoyed This Week ! bisou !

6 commentaires:

  1. Très joli article, tu m'as donné envie de revoir The Darjeeling Limited tiens !
    J'adore le design de ton blog en mode "été", et c'est toujours un plaisir de te lire !
    Plein de bisous,
    Clémence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Clémence !!! je suis contente que le design te plaise, j'ai essayé de faire un truc un peu joyeux et coloré ! bisous (j'espère que tu aimeras The Darjeeling Limited !!)

      Supprimer
  2. Ah j'ai beaucoup aimé lire ton article ! J'ai bien envie de voir The Darjeeling Limited et The Virgin Suicides ! Je suis à la saison 4 de Misfits, mais mon personnage préféré étant parti la série me parait sans trame ni intérêt maintenant, j'ai arrêté de regarder ! The Perks of Being a Wallflower est un de mes livre préféré, c'est profond et touchant.
    bisous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hey Élise ! ces films sont tops je pense que ça te plairait, misfits c'est vraiment génial (c'est nathan qui est parti c'est ça ? moi aussi c'est mon préféré), et tu décris très bien The Perks of Being a Wallflower, ça m'a beaucoup touché aussi. bisous !

      Supprimer
  3. J'aime bien ce genre d'article ! Et effectivement, ça fait beaucoup de films !
    Je n'en ai vu qu'un : " Qu'est ce qu'on à fait au bon dieux " et je suis d'accord avec toi ; c'est le premier film où j'ai vraiment rit 24/24 !
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci alexia ! et oui, c'est vraiment hyper drôle ! kiss

      Supprimer

 

AU HASARD !

Archives

VIDÉOS

@welldune INSTAGRAM